Skip to navigation Skip to the content

Un système instauré au début du XXe siècle

Le système suisse de prévoyance professionnelle et de sécurité sociale a été instauré à la suite de la révolution industrielle. Les principes alors adoptés guident la législation actuelle : assurer aux citoyens et à leur famille une protection appropriée et une sécurité financière en cas de retraite, de décès ou d’invalidité.

Bien que la première loi sur l’AVS soit rejetée en 1931, la Confédération commence alors à subventionner ce qui deviendra l’actuelle Fondation Pro Senectute. C’est après la Seconde Guerre mondiale que le peuple accepte l’AVS, qui entre en vigueur en 1948. L’AI suit en 1960, et les prestations complémentaires en 1966.

Entrée en vigueur de la LPP en 1985

C’est dans les années 1970 que germe l’idée d’une forme de prévoyance professionnelle obligatoire pour tous les salariés, l’actuel 2e pilier, visant le maintien du niveau de vie antérieur. La LPP – loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité – entre en vigueur en 1985.